header banner
Default

La minute inhabituelle : aux États-Unis, le nombre Pi a presque passé de 3,14 à 3,2


Table of Contents

    En 1897, des sénateurs de l’Indiana, aux États-Unis, ont eu une drôle d’idée : “arrondir” le nombre Pi.

    L’idée, soumise par le mathématicien amateur Edwin Goodwin, était d’obtenir la quadrature du cercle, un problème mathématique très célèbre, qui consiste à construire un carré de même aire qu’un disque. Mais comme nous l’explique Wikipédia, “la quadrature du cercle nécessiterait la construction à la règle et au compas de la racine carrée du nombre π, ce qui est impossible en raison de la transcendance de π.

    En arrondissant Pi à 3,2, Edwin Goodwin estimait donc qu’il était possible de résoudre ce problème. Ce qui était évidemment faux. Peu importe, une proposition de loi fut introduite, sous le nom à rallonge : “Une loi pour introduire une vérité mathématique et offerte comme contribution à l'éducation et utilisée uniquement par l'État de l'Indiana sans paiement de royalties, sous réserve qu'elle soit acceptée et adoptée par la session parlementaire officielle de 1897.”

    Selon le texte, les travaux de Goodwin avaient de la valeur : “ses solutions à la trisection de l'angle, à la duplication du cube et à la quadrature du cercle ont déjà été acceptées comme contributions à la science par l’American Mathematical Monthly”, pouvait-on y lire. 

    Heureusement, le mathématicien Clarence Abiathar Waldo, qui découvrit le projet de loi, est intervenu à temps avant que la loi ne soit votée, après avoir donné une petite leçon de mathématique aux sénateurs.

    Sources


    Article information

    Author: Sandra Mcknight

    Last Updated: 1704478322

    Views: 546

    Rating: 3.8 / 5 (47 voted)

    Reviews: 94% of readers found this page helpful

    Author information

    Name: Sandra Mcknight

    Birthday: 2018-12-21

    Address: 513 Steven Glens Suite 591, New Garrettland, NY 52120

    Phone: +3771399674519570

    Job: Librarian

    Hobby: Puzzle Solving, Skydiving, Role-Playing Games, Hiking, Playing Piano, Running, Playing Chess

    Introduction: My name is Sandra Mcknight, I am a sincere, rich, welcoming, treasured, vibrant, resolute, dedicated person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.